Le quotient intellectuel (QI) dit-il toute la vérité sur l'intelligence humaine ?

*La dictature du QI (Quotient d'Intelligence)*


Dans le système éducatif haïtien, on a souvent tendance à évaluer l'intelligence des apprenants que par leur performance académique. *Or, les chiffres ne reflètent pas toute l'intelligence d'un apprenant*.


*Ne pas disposer d'un QI élevé ne signifie pas pas que l'apprenant n'est pas intelligent pour autant*. Bon nombre de mauvais élèves sont devenus des icônes de succès : Albert Einstein, Charles Aznavour à titre d'exemples.


Un apprenant peut ne pas développer toutes les compétences nécessaires dans toutes les disciplines enseignées. Cependant il peut être excellent dans d'autres domaines et surtout des activités préscolaires (Sport, culture, etc). Cela nécessite un encadrement et renforcement particuliers. A évaluer l'intelligence des apprenants que par leur performance académique,on finit par porter atteinte à leur estime de soi. ( Elèv sa sòt konsa,ou pa vo anyen, ou pap janm anyen nan vi w). Ils finissent par avoir une mauvaise image de leur personne. *Avoir confiance en soi et une bonne image de soi,cultiver une bonne estime de soi ; sont indispensables à la réussite*.


Pour évaluer véritablement l'intelligence des apprenants, *il faut sortir du joug du QI, en prenant en compte toutes leurs compétences et aptitudes*. Un poisson est nul en vol,tout comme un oiseau est nul en nage.


Beaucoup de potentialités et d'aptitudes sont tuées dans l’œuf en tenant compte que de l'intelligence académique des apprenants. *Ils valent plus que leur moyenne*.

#Xpertiz

"Eduquer autrement pour une nouvelle société"

Ridley Paul

10 vues
WhatsApp_edited.png
  • Éditions JPL
  • Éditions JPL
  • Éditions JPL
  • Éditions JPL
  • Éditions JPL

© Éditions JPL 2020