Qu'est-ce qu'un bon manuel scolaire ?

Publié le 23-10-2018, modifié le 09-06-2020 | Éditions JPL

IMG_2097_edited.jpg

12 critères d’un bon manuel scolaire

Les manuels scolaires représentent un outil de travail dans la salle de classe et un support permettant aux élèves de continuer le travail à la maison, et aux parents d’assurer le suivi. Ces raisons expliquent pourquoi les manuels scolaires deviennent des outils quasi indispensables dans les établissements scolaires. Nos expériences en tant qu’enseignant depuis plus d'une décennie nous ont permis d’utiliser et d’analyser une diversité de manuels scolaires dans le système éducatif haïtien. Si, en général, les contenus sont fiables, néanmoins les principes méthodologiques les plus élémentaires ne sont pas respectés. Aucune difference entre titre et sous-titres, qui ne sont d'ailleurs pas numérotés ; pas assez de graphiques ni d'images ; quand il y en a, ils ne sont pas identifiés ; aucune démarche de construction de savoir ou de développement de compétences ; pas de bibliographie, etc. Élèves, enseignants et enseignantes se perdent dans de tels manuels manuels scolaires. Le travail des enseignants et des enseignantes devient très difficile et l’apprentissage devient très compliqué pour les élèves. Fort de ces constats et de beaucoup d'autres et en tant qu’observateur avisé et intéressé et surtout en tant qu’éditeur, nous avons jugé bon et nécessaire d'apporter quelques éclaircissements. Quels sont les critères de qualité d’un manuel scolaire ?

QUELQUES DÉFINITIONS

« Le manuel est un ouvrage didactique présentant, sous un format maniable, les notions essentielles d'une science, d'une technique, et spécialement les connaissances exigées par les programmes scolaires. » Le Robert du XXe Siècle

« Le manuel est un livre d'un type un peu particulier. II est destiné à être toujours "en main" comme son nom l'indique et contient, sur une matière donnée, l'essentiel de ce qu'il faut savoir, présenté de façon aussi accessible que possible. » Dictionnaire de pédagogie Larousse-Bordas 1996

En fonction de nos expériences et de nos recherches, nous avons établi douze (12) critères permettant de juger de la qualité d’un manuel scolaire. Cette liste n’est pas exhaustive, mais elle peut vous être très utile si vous voulez savoir comment choisir un bon manuel scolaire.

 

Un bon manuel scolaire doit :

  1. être le garant de contenus fiables

Les programmes et les méthodes d’enseignement évoluent. Un bon manuel scolaire doit être d’abord le garant de contenus fiables conformes au programme officiel. Il ne doit pas avoir d’erreurs de contenus.

2. faciliter l’application de la méthode d’apprentissage exigée par le ministère de l’éducation nationale

Un bon manuel scolaire doit être le support privilégié de méthode d’apprentissage exigée par le ministère de l’éducation nationale. Dans le cas d’un manuel de SVT par exemple, il doit permettre l’application de la démarche expérimentale.

3. permettre une grande souplesse d’utilisation

Un bon manuel scolaire ne doit pas enfermer l’enseignant et les élèves dans un parcours obligatoire. Il doit permettre une utilisation non linéaire. Il doit prendre en compte l’ouverture sur les réalités quotidiennes, les problèmes d’actualité, …

4. être lisible

Un bon manuel scolaire doit pouvoir être facilement lu et compris par les utilisateurs. Il doit être écrit dans un niveau de langue adapté à l’âge des élèves. Les explications doivent être claires et suffisantes, sans pour autant être superfétatoires.

5. être didactique

Un bon manuel scolaire doit tenir compte des différents types d’intelligence (visuelle, logico-mathématique, verbale, …) et propose, de ce fait, différents types d’explications, différents types d’exercices. Il doit anticiper sur d’éventuelles difficultés des élèves et doit développer chez les élèves des compétences. Il doit être cohérent horizontalement (respecter une logique et une progression dans le notions, établir des liens entre les notions) et verticalement (établir des liens entre les différentes années d’un même cycle).

6. centrer sa pédagogie sur les élèves

Un bon manuel doit permettre aux élèves d’être actifs. Il doit les guider vers des activités de recherches (observations, expérimentations, documentations, modélisation). Il doit leur permettre d’être les acteurs principaux de la construction active des savoirs.

7. éviter l’excès de contenus

Un bon manuel ne doit pas bombarder les élèves avec trop de contenus. Tout en les guidant, il doit leur permettre de découvrir et construire les notions et de se construire aussi. Rien ne vaut la joie éprouvée en faisant ses propres découvertes.

8. susciter l’intérêt des élèves

Un bon manuel scolaire doit pouvoir éveiller la curiosité chez les élèves, il doit être présenté de manière claire, pratique et agréable. Les notions doivent être supportées par des visuels tels que des graphiques (histogrammes, schémas, …), des photos, … Les différentes parties doivent être séparées pour éviter que les élèves mélangent tout. Il doit présenter des situations déclenchantes, une introduction, la problématique de la notion qui va être traitée, les compétences attendues ou le guide d’exploitation permettant d’atteindre les objectifs, une synthèse à la fin de chaque chapitre, des exercices qui tiennent comptent des différents niveaux de compétences attendus, un lexique (vocabulaire), une table des matières, …

9. s’adresser à tout type d’élèves

Dans la mesure du possible, un bon manuel doit avoir été expérimenté auprès d’un échantillon représentatif en vue de l’adapter à toutes les catégories d’élèves : faibles, moyens et forts.

10. être écrit par des spécialistes en la matière

Un bon manuel doit être écrit par des enseignants et enseignantes, des inspecteurs, des spécialistes de l’apprentissage, des experts de la matière, …

11. avoir une bonne qualité physique

Un bon manuel doit être écrit dans un format adapté. Il doit avoir une mise en page esthétique et fonctionnelle (harmonie, cohérence, points de repère propres à susciter la curiosité). Sa robustesse est aussi importante. Aucun utilisateur ne souhaite voir son manuel déchiré trop vite.

12. respecter les prescrits légaux

Un bon manuel doit aussi respecter les lois nationales. Cela ne signifie pas qu’il ne doit pas créer des situations de débats, qu’il ne doit pas permettre aux élèves de développer leur esprit critique. Il doit éviter les stéréotypes, les valeurs immorales.

N.B. : S’il s’agit d’un manuel de SVT, il doit proposer des situations ou des protocoles d’expériences faciles à réaliser et motivants.es. Les schémas et les dessins doivent pouvoir être facilement reproduits par les élèves. Les images doivent être explicites.

 

En tant qu’objet de médiation entre enseignants.es, élèves et parents, un manuel scolaire doit être choisi avec minutie. Ses contenus doivent être fiables. Le manuel scolaire doit faciliter l’application de la méthode d’apprentissage exigée par le ministère de l’éducation nationale ; il doit être lisible, didactique, et d'utilisation facile ; il doit éviter l’excès de contenus, susciter l’intérêt des élèves, s'adresser à tout types élèves, être écrit par des spécialistes en la matière, avoir une bonne qualité physique et respecter les prescrits légaux. La pédagogie d'un bon manuel scolaire doit être centrée sur les élèves  Nous estimons, dans cet article, vous avoir donnés les principaux éléments vous permettant de choisir un manuel scolaire de qualité.

 

Sources :

Dictionnaire de pédagogie Larousse-Bordas 1996Le Robert du XXe Siècle

www.enseignement.be/download.php?do_id=5970

www.ancp.info/images/ancp/comm_Peda-Form/Metier/.../choisir_un_manuel.pdf


 

Jimmy PIERRE LOUIS

Auteur

WhatsApp_edited.png
  • Éditions JPL
  • Éditions JPL
  • Éditions JPL
  • Éditions JPL
  • Éditions JPL

© Éditions JPL 2020