• Éditions JPL
  • Les Éditions Jimmy Pierre Louis
  • Éditions JPL
  • Éditions JPL
  • Les Éditions Jimmy Pierre Louis

© Éditions JPL 2020

La faillite de l'État haïtien sape l'enseignement du civisme à l'école

Par Ridley PAUL

Il y a un déficit énorme de l'enseignement du civisme dans le système éducatif haïtien. Ce manque s'envenime par une réalité qui ne porte aucun apprenant à cultiver le sens civique,citoyen. N'est-ce pas démagogique d'enseigner du civisme à l'école dans un pays où l'État est entièrement absent,ne répond à aucun service de base ? (Éducation,santé, infrastructures, surtout de la sécurité) Comment demander à un apprenant de cultiver le sens de l'engagement citoyen dans un pays où la mauvaise gouvernance,la corruption, le banditisme d'État,la dilapidation de fonds publics,l'impunité sont la norme ?


Il faut,certes,intégrer l'enseignement du civisme à l'école mais il faut craindre un patriotisme creux. Il faut que le développement,la bonne gouvernance,la reddition de comptes, la justice sociale,l'égalité de chance marchent de pair avec l'enseignement du civisme aux apprenants haïtiens. Dans de telles conditions,s'attacher à ce pays irait de soi.


Xpertiz


"Eduquer autrement pour une nouvelle société"


Ridley PAUL

20 vues