11 caractéristiques d'un bon enseignant


Publié le 22-11-2020 | Éditions JPL

Les enseignants sont l’un des acteurs indispensables à réalisation et à la réussite d’un projet éducatif, d’un projet d’établissement scolaire. C’est pour cette raison que la formation des enseignants est un élément sur lequel les décideurs doivent mettre beaucoup d’accent dans le cadre de la planification d’un projet d’éducation à court, moyen et long terme. Dans un projet d’établissement scolaire, le rôle des enseignants est crucial. Le corps enseignant est la ressource la plus significative et la plus précieuse au sein des établissements scolaires. Ainsi ces derniers, pour s’assurer que leurs élèves aient accès à un enseignement de haute qualité, cherchent à attirer des enseignants compétents, à continuer à les former et à les retenir. Quels sont les caractéristiques d’un bon enseignant ?

Dans cert article, nous allons passer en revue les caractéristiques que tous les établissements scolaires cherchent chez leurs enseignants.

Les 11 principales caractéristiques d’un bon enseignant sont :

1. La maîtrise de sa matière

Pour se faire respecter pas ses élèves, pour faire autorité devant sa classe, et donc pour pouvoir accompagner ses élèves, un bon enseignant doit d’abord maîtriser sa matière. C’est la première condition pour gagner la confiance des élèves.

2. La maîtrise des compétences didactiques

Un bon enseignant doit maîtriser les méthodes et les pratiques de l'enseignement en général, et de l'enseignement de sa discipline ou de sa matière en particulier. Il doit se concentrer sur sa discipline, réfléchir et s’interroger sur la méthodologie à utiliser, les concepts à intégrer dans le niveau de formation requis et pouvoir apprécier la cohérence entre les savoirs et leur progression.

3. La maîtrise des compétences pédagogiques

Un bon enseignant doit s’intéresser à l’organisation de sa classe (faire un plan de classe, par exemple), aux conditions qui favorisent l'apprentissage, entre autres aux démarches, aux stratégies d'apprentissage, à ses relations avec les apprenants et aux profils d'apprentissage de ces derniers. Une classe mal organisée peut être un obstacle à l’apprentissage de certains élèves.

4. La capacité de construire une relation avec les élèves et leurs familles

Un bon enseignant doit connaître ses élèves, leurs difficultés, leurs points forts et établir une bonne relation avec leurs familles. Ce sont ces dernières qui assurent le suivi des apprentissages à la maison en vérifiant par exemple que les devoirs sont faits, que la révision des notions est faite, que les évaluations sont préparées. Ce sont les familles qui peuvent aider à corriger un mauvais comportement en classe.

5. La confiance en soi

Un bon enseignant doit avoir confiance en sa capacité d’accompagner les élèves pour les aider à développer leurs compétences, à s’améliorer. Il doit croire en sa capacité d’agir d’une façon positive, de s’adapter aux nouvelles méthodes d’enseignement. Il doit être conscient de sa valeur et de son utilité dans la société. Un manque de confiance est facilement décelable par les élèves qui peuvent l’interpréter comme une incompétence.

6. La capacité de motiver ses élèves

Un bon enseignant doit susciter la motivation chez ses élèves. Pour cela, il doit leur permettre d’être les acteurs principaux de la construction active des savoirs. Il doit les guider vers des activités de recherches (faire des observations sur le terrain, faire des projets, des modélisations, faire des recherches documentaires dans les bibliothèques, sur internet, faire des expérimentations, …). Il doit varier, alterner ses séances de cours (exposés magistraux, travaux dirigés, débats, travaux pratiques, classe inversée, différenciation pédagogique, etc).

7. La capacité de se concentrer sur l’essentiel

Un bon enseignant doit travailler de telle sorte que ses élèves arrivent à retenir l’essentiel du cours en classe pour les préparer aux examens. Il ne doit pas les bombarder avec trop de contenus. À trop vouloir donner aux élèves, ces derniers finissent par rater l’essentiel. Cette citation de Noël Mamère est aussi valable en enseignement : « Trop d’informations tue l’information ».

8. L’autodidaxie

Un bon enseignant doit avoir la capacité à se former lui-même et à défier la nouveauté. Il doit suivre les actualités dans sa discipline et se former en cas de changement. Le numérique occupe maintenant une place prépondérante dans quasiment toutes les activités. Un bon enseignant doit donc pouvoir se former aussi en nouvelles technologies de l’information et de la communication. Un coup supporté par les nouvelles technologiques devient plus motivant.

9. La capacité d’innover

Un bon enseignant doit chercher les meilleurs moyens pour favoriser l’apprentissage de ses élèves. Il doit réfléchir sur ses pratiques d’enseignement, les remettre en question s’il le faut, essayer de nouvelles méthodes pédagogiques, réfléchir sur les problèmes contemporains pour amener ses élèves à proposer de nouvelles solutions.

10. Le caractère

Un bon enseignant respecte le programme officiel, mais reste accroché à sa liberté pédagogique. Il organise sa classe comme il le souhaite pour faciliter le travail, prépare des activités pour susciter de l’intérêt, de l’excitation ou de l’engagement. Une classe bruyante et/ou désordonnée ne signifie pas toujours une classe bavarde ou une classe qui ne travaille pas. Les situations d’apprentissage peuvent varier en fonction du jour, du cours du groupe, de la classe, etc. Certains cours peuvent avoir lieu sur la cour de l’établissement scolaire. Rien ne vaut la joie éprouvée par les élèves quand l’enseignant change d’espace de travail, quitte l’espace traditionnel de travail, c’est-à-dire la salle de classe, pour aller travailler en plein air ou faire une sortie pédagogique.

11. La capacité d’adaptation

Un bon enseignant doit pouvoir varier ses pratiques en fonction des types d’élèves, de leurs besoins éducatifs, de leurs étapes de développement, des différents types d’intelligence. Il doit adapter ses explications et ses activités pour exploiter les différents types d’intelligence (visuelle, logico-mathématique, verbale, auditive…).

Un bon enseignant est donc un enseignant qui maîtrise de sa matière, qui maîtrise des compétences didactiques, des compétences pédagogiques, qui est capable de construire une relation avec les élèves et leurs familles, qui croit en ses capacités, ses qualités, qui a la capacité de motiver ses élèves, la capacité de se concentrer sur l’essentiel, la capacité d’innover, la capacité d’adaptation, qui a du caractère et qui est autodidacte.

Sources :

http://www.oecd.org/fr/education/scolaire/34990974.pdf

https://www.bienenseigner.com/les-10-qualites-intelligentes-dun-bon-enseignant/5/

https://www.languefr.net/2017/09/didactique.html

https://www.voscours.fr/blog/what-makes-good-teacher#:~:text=Un%20bon%20professeur%2C%20doit%20parvenir,potentiel%20des%20%C3%A9l%C3%A8ves%20%C3%A0%20progresser.

Jimmy PIERRE LOUIS

Auteur



WhatsApp_edited.png
  • Éditions JPL
  • Éditions JPL
  • Éditions JPL
  • Éditions JPL
  • Éditions JPL

© Éditions JPL 2020